La Journée international des femmes… vue par les nôtres !

La Journée international des femmes… vue par les nôtres !

28619547_1588504564538144_8939008749580832232_o

Le 8 mars n’est pas une journée comme les autres à la Corbeille Bordeaux-Cartierville. C’est plutôt une journée de célébrations pour l’équipe. Une journée pour saluer ces femmes qui, tous les jours, illuminent nos quotidiens de par leur intégrité, leur bonté, leur joie de vivre.

Le 8 mars, c’est la Journée de la femme, et nous sommes fiers de pouvoir rendre hommage aux 33 femmes de notre équipe, ainsi qu’à toutes celles qui font partie de nos programmes. Les femmes occupent une place de choix au sein de notre organisme: elles font partie de notre ADN et amènent un souffle nouveau aux nombreux programmes que nous tenons.

Pour faire honneur à ces femmes qui font partie intégrante de nos vies à la Corbeille Bordeaux-Cartierville, nous tenions à inviter quelques unes d’entre elles à s’exprimer sur leur statut et leur vision en 2019.

Les réponses obtenues? Touchantes, véridiques, personnelles. Un portrait de la femme exprimé avec justesse, dans lequel plusieurs peuvent se retrouver. Voici donc les témoignages de trois de nos employés temporaires, qui complètent actuellement un programme de formation chez nous.

Coumba Sidibé

Coumba, étudiante au programme de service aux tables

“Je suis fière d’être une femme. J’ai dû mener un combat pour réussir. Dans mon pays d’origine, les femmes sont souvent maltraitées, subissent toutes sortes de violences innommables, et vivent beaucoup de souffrance.

Je me suis battue pour être en sécurité et avoir des droits. Je me suis battue pour apprendre à parler sans avoir peur. Je me bats pour donner le meilleur de moi-même chaque jour.”

Mais surtout, Coumba rêve d’aider les enfants de son pays qui ont été abandonnés et traînent seuls dans
les rues. Son rêve serait de construire une maison pour leur donner un toit, de l’amour, une éducation, une bonne
santé et de la confiance. On lui souhaite de réaliser son souhait.

Nabila Boutaghou

Nabila, suit présentement le programme de formation comme préposée au service à la clientèle

“Je suis merveilleuse, toujours radieuse, persévérante, exceptionnelle, inventive et pas naïve, courageuse et plutôt curieuse, toujours partante, séduisante, bienveillante et aussi magicienne.

Je suis une femme.”

Nabila est d’avis qu’une femme, c’est une fée bienfaisante , un ange qui élève l’âme de l’homme aux joies du ciel. Les femmes ont le don de propager l’amour autour d’elle, et souvent de façon inattendue. C’est ce qui rend les femmes si féériques.

Souzan Nassri

Souzan, étudiante au programme d’aide-cuisinière

Souzan est chef de famille, elle a deux garçons, dont l’un est atteint de troubles de santé mentale. « Je veux travailler pour donner de meilleures conditions de vie à notre famille. Je suis forte pour mes enfants, et eux me donnent de la force. »

Elle est arrivée à Montréal il y a deux ans seulement : quel chemin parcouru ! «Je ne connaissais personne, je ne parlais pas français. J’ai appris à communiquer, je parle (et j’écris aussi!) maintenant le français, j’ai travaillé fort pour y
arriver, et je continue d’aller à l’école le soir! J’ai réussi à me faire un réseau d’amis et de contacts. Notre famille est unie et heureuse. J’achève maintenant ma formation d’aide-cuisinière à La Corbeille et j’en suis très fière. »

“J’ai beaucoup de blessures. J’ai décidé que chacune de mes larmes deviendrait un sourire. Je crois que, comme femme, il est important de trouver ce qui va nous rendre vraiment heureuse. Le bonheur part de l’intérieur pour aller à l’extérieur, et non l’inverse.”

En cette Journée internationale de la Femme, nous tenions à vous souhaiter à toutes, mesdames, une formidable journée et en profitons pour vous rappeler qu’à La Corbeille Bordeaux-Cartierville, l’on retrouve 33 femmes (employées permanentes et temporaires) versus 15 hommes. Bravo à toutes les femmes qui font de notre quotidien un véritable bonheur!